Accueil Presse Communiqués de presse Comment le théâtre d’entreprise pédagogique permet une autre vision du développement durable et un changement de comportement au sein des organisations

Comment le théâtre d’entreprise pédagogique permet une autre vision du développement durable et un changement de comportement au sein des organisations

ImprimerEnvoyer

Communiqué de presse, le 1er février 2011

Unique structure à proposer des pièces de théâtre d’entreprise pédagogique, Théâtragogie® aborde les sujets de société « sensibles » liés au monde du travail. Depuis la naissance du concept en 2000, les pièces sont de plus en plus au cœur de l’actualité et confirment que les organisations cherchent toutes des moyens originaux et alternatifs pour impliquer leurs salariés.

La stratégie nationale de développement durable revisitée en juillet 2010 incite de façon plus éloquente les acteurs privés et publics à initier leurs propres projets en lien avec le développement durable.

Le théâtre d’entreprise pédagogique est l’un des outils adoptés par des organisations qui, justement, travaillent à l’élaboration d’une politique de développement durable et veulent faire évoluer les comportements.

Théâtragogie®, pour "théâtre" et "pédagogie", est la seule structure à proposer du théâtre d'entreprise pédagogique. Un théâtre qui met les spectateurs face à la pluralité des points de vue et qui leur propose des interrogations indispensables à la fabrique d’une opinion individuelle mobilisatrice sur tous les sujets de société en lien avec le monde du travail.

Plus percutant plus qu’un long discours, ce théâtre pédagogique permet, en un temps maîtrisé, d’aborder de façon approfondie un thème d’actualité sous différents angles, de combattre les idées reçues et de nourrir le débat au sein des organisations. Il sollicite l’intelligence du spectateur et, tout en lui apportant des connaissances concrètes, l’invite à (re) construire une opinion stable et motivée. Il s’agit d’une pédagogie par le questionnement, qui amène chacun à porter un regard critique sur ses propres représentations pour mieux les faire évoluer.


La pièce Partie Prenante s’inscrit pleinement dans la thématique de la semaine du développement durable 2011 : changeons nos comportements !

Conçue pour sensibiliser, informer et mobiliser salariés, citoyens, membres d'associations, de syndicats, et ceux qui ont la charge difficile de développer des politiques de développement durable et de responsabilité sociale. Tous y trouveront matière à analogie et à réflexion pour leur propre entreprise, association ou collectivité. La contradiction des enjeux et le difficile arbitrage des plans d’actions y sont présentés sans tabous, comme une caractéristique inévitable de tout véritable projet de développement durable.

La pièce, d’une durée d’une heure environ, s’inscrit dans le cadre de débats, de tables rondes ou lors de conventions ou de sessions de sensibilisation et de formation. Elle constitue un formidable outil pédagogique pour sensibiliser et mobiliser sur des sujets complexes et servir de déclencheur à des débats publics.

Partie Prenante®

Au cœur du sujet : enjeux sociaux, environnementaux, et économiques du développement durable ; responsabilité sociale de l’entreprise, implication des parties prenantes internes et externes, intégration des politiques de développement durable dans les processus de décisions internes, récupération du concept, prévention des objections, exploration des motivations de l’entreprise ou de la collectivité publique sur tous les sujets abordés…vaste programme !

Synopsis :

Partie Prenante® met en scène l’évolution de quatre personnages porteurs de visions très contrastées des aspects écologiques, sociaux et économiques du développement durable : une chef d’entreprise, le maire de la commune, un expert du développement durable et un journaliste d’investigation. Dans le cadre d’un projet concret concernant leur entreprise et leur municipalité, les voilà confrontés aux paradoxes et contradictions de leur propre point de vue, à la position des autres et à la complexité des enjeux.

Le groupe Collette cherche un financement pour implanter, en Pologne, une usine jugée indispensable à la survie de l’entreprise. Sur les conseils de Freddy Deval, administrateur salarié et maire de la commune, la directrice générale, Florence Collette, décide de faire appel à un fonds d’investissement socialement responsable. Elle embauche un expert du développement durable pour l’aider à mettre en place une politique de développement durable. De son côté, Freddy Deval engage, avec les municipalités voisines, de nombreuses actions sociales et écologiques dans le cadre d’un agenda 21 local : lutte contre le bruit, traitement de l’eau, intégration des personnes handicapées, modernisation du parc de véhicules municipaux…

Très vite, pourtant, plusieurs sujets de désaccord apparaissent : comment arbitrer entre l’emploi et l’environnement ? Comment mettre en œuvre le principe de précaution ? Comment communiquer avec les médias ? Une association de consommateurs appelle au boycott des produits du groupe via un site Internet ; un journal satirique est distribué à la sortie des usines qui critique le projet d’implantation en Pologne… Une journaliste d’investigation, Sophie Laborde, mène alors sa propre enquête…

Stéphanie Savel et Jean-Pierre Gauthier, fondateurs d’ASG Stratégie et Gouvernance, institut de recherche en stratégie et innovation sociale, sont les créateurs en 2001, de Théâtragogie®. Ils sont également les auteurs de ces spectacles, co-écrits avec la complicité d’experts thématiques et de personnalités du monde du théâtre.

Ces pièces qui sont confiées à des comédiens professionnels ont été jouées jusqu’à 150 fois devant des entreprises, des collectivités, des associations ou des syndicats, des ministères, ou encore des Conseils Généraux ou des ONG.

A ce jour, cinq pièces mettent en scène cinq thématiques intéressant plus que jamais le monde du travail :

· Développement durable et responsabilité sociale

· Diversité et lutte contre les discriminations

· Risques psychosociaux (stress, harcèlement moral, souffrance au travail…)

· Motivation et équilibre vie privée-vie professionnelle

· Capitalisme et mondialisation